Les 5 clés de la Santé

La prévention, c'est apprendre à s'écouter


La prévention, ce n'est pas tout éviter, ne plus vivre et ne plus rien faire. Non, la prévention, c'est apprendre ou réapprendre à nous écouter, à écouter cette petite voix en nous qui nous prévient ... et qu'on ignore souvent, parce qu'on n'a pas le temps. Cette petite voix qui nous connait si bien, qu'on trouve même parfois désagréable parce que ce qu'elle dit ne nous va pas.

 

Pourtant, elle peut nous éviter bien des désagréments. Un plat qui ne nous fait pas envie et qu'on digère tout l'après-midi ... ça n'est pas grave, mais c'est dérangeant ... si on s'était écouté !! Des signes précurseurs qui nous disent qu'on va encore se bloquer le dos, qu'on va encore avoir des insomnies, des migraines .... c'est plus perturbant. Prenez 5mn, là, tout de suite, pour vous rappeler les moments où vous avez entendu cette petite voix vous prévenir. Les moments où vous n'avez pas écouté cette petite voix. Vous pouvez fermer les yeux si c'est plus facile, vous mettre dans un endroit calme, bien respirer.

 

Ca y est ... vous avez des exemples en tête ? Qu'est-ce qui se serrait passé si vous aviez écouté ces petits signes que le corps envoie pour prévenir qu'il y a quelque chose qui ne lui convient pas ?

Remettre sa santé au cœur de sa vie, c'est réconcilier la voix de l'esprit et la voix du corps pour que l'on agisse comme un tout, et pas uniquement comme un esprit qui a le pouvoir de décision sur le corps.

 

La prévention, c'est changer ses habitudes pour évoluer vers une société dirigée par 2 associés qui doivent trouver un terrain d'entente: l'esprit et le corps.

Qu'est-ce qu'on change alors ? 

Tout est lié, mais tout c'est quoi ? Les 5 clés de la Santé :

 

1. Notre Esprit

2. Nos Emotions

3. Notre Alimentation

4. Notre Respiration

5. Nos Cycles

Notre esprit ... notre meilleur allié


C'est lui qui va nous permettre de changer .... c'est notre principal allié. Mais c'est aussi lui qui peut tout faire échouer ... et il y aura forcément des moments où il va falloir le contrarier pour changer ses habitudes.


L'Esprit a la puissance de pouvoir nous faire positiver, de nous faire trouver les avantages dans toute situation, d'apprendre à vivre comme on est et pas comme on voudrait être, d'être heureux de ce qu'on a la chance d'avoir. On peut trouver en lui des ressources inestimables.


Facile à dire, mais comment faire quand on n'en a aucune envie. "Je dois arrêter de fumer ou maigrir pour des raisons de santé, alors que je n'en ai aucune envie ... j'aime trop la cigarette ou les bons repas !!!" ... "Je devrais faire du sport, mais quand je rentre du travail, je n'en ai plus trop envie" ... Les habitudes sont bien ancrées ... les changements perturbent l'esprit, le remettent en cause dans ses valeurs, dans ses réflexes. Cela va forcément le perturber. On sait que la motivation est le moteur de tout, alors comment être assez motivé pour arrêter définitivement la cigarette ou les bons repas ? Comment refaire du sport ? Ou toute activité que je n'arrive pas à faire ... alors que j'aimerai ? Que je devrai ?

C'est très simple : il faut éduquer notre esprit ... mais en douceur. Les privations ne permettent de tenir qu'un certain temps, jusqu'à ce qu'on lâche, parce que c'est trop dur. Non, l'esprit doit être apprivoisé: des petites marches acceptables pour pouvoir gravir la montagne, des plaisirs autorisés tant qu'on reste dans l'équilibre, .... Les changements se mettent en place, par petites étapes, gagnées l'une après l'autre.

 

Clé N°1 : habituer son esprit aux changements que le corps réclame, à son rythme

Et nos émotions dans tout ça ?


Eh oui, nos émotions sont au cœur de tout. Elles peuvent déclencher un nombre important de symptômes simples mais aussi complexes. Insomnies, maux de tête, affections cutanées, stress, fatigue chronique ... les émotions ont la puissance de déclencher en nous de fortes réactions. Dans le processus global, c'est normal et c'est même très sain d'avoir des émotions. Heureusement, nos émotions sont la vie !!

 

Mais quand elles deviennent trop prolongées, quand elles sont trop fortes, comme un choc émotionnel ... alors là, le corps commence à ne plus trop savoir gérer ces débordements et, si on ne fait rien, les pathologies débutent. Un stress continu au travail, des inquiétudes prolongées, des ressassements, des fortes colères, des peurs permanentes ... c'est TROP ! Le corps a besoin de moments calmes, où il peut récupérer complètement. Il a besoin de moments où il se ressource, où il se déconnecte de ces émotions toxiques qui restent.

 

Vous rêvez d'avoir une baguette magique pour supprimer certaines émotions qui vous perturbent,  en atténuer d'autres ... Bien sûr, rien n'est possible aussi rapidement : ces émotions font partie de nous depuis des années, nous avons appris à vivre avec, nous les faisons grandir depuis si longtemps, elles ne vont pas nous quitter si vite, elles se sont attachées à nous, elles aussi ! Par contre, avec du temps et surtout avec LA formule adéquate,  c'est complètement POSSIBLE et c'est même une ETAPE cruciale pour avancer.

C'est quoi LA formule adéquate?

 

C'est celle qui vous convient, celle dans laquelle vous pourrez vous investir.

 

Aujourd'hui, il y a vraiment beaucoup de possibilités, de livres, de dvd, d'émissions voire même un accompagnement personnel (en groupe ou en individuel). Les formules sont plus ou moins introspectives.

 

En médecine chinoise, une des techniques utilisées est la méditation. Elle aide à prendre davantage conscience de soi-même et à nous détacher face aux événements extérieurs, grâce à des exercices de respiration et de concentration. Cette technique n'est pas introspective, et elle apprend à remettre le corps à côté de l'esprit, à lui accorder de l'importance et à entendre ses signaux. Elle est facile d'accès, peu coûteuse et ne demande pas forcément un fort investissement en temps ... elle réclame juste de la régularité, ce qui n'est tout de même pas une mince affaire !

 

Clé N°2 : prendre du recul pour que les émotions toxiques s'apaisent

"Que ton aliment soit ton seul médicament" Hippocrate


L'alimentation est au cœur de notre santé : elle est à la base de notre croissance et de notre renouvellement cellulaire, c'est notre premier médicament pour nous soigner... La preuve : qui n'utilise pas les remèdes de Grand Mère comme premiers soins de secours ? Certains aliments sont bien connus pour leurs vertus et il n'y a même plus besoin de les préciser. Pour quels maux utilise-t-on le riz ou la carotte? Le pruneau d'Agen? Le citron? Et la verveine? ... 

Mais aujourd'hui, d'autres mots très évocateurs viennent s'associer à l'alimentation : 

Scandales: épidémie de la vache folle, scandale de la dioxine, contamination de steaks hachés, fraude à la viande de cheval, ...

- Incertitudes : sur les effets possibles des OGM, des pesticides, des conservateurs,  ...

- Malbouffe: nourriture trop grasse, trop sucrée

- Obésité : en 20 ans,  la proportion des obèses a doublé en France pour atteindre 10%

- Maladies : troubles digestifs, cancers, maladies cardiovasculaires, athérosclérose, hypertension peuvent être liés à l'alimentation.

 

Nous sommes tous concernés. Nous sommes tous inondés aussi: il n'y a d'ailleurs jamais eu autant de magazines, d'émissions, de livres prônant la Santé. On y vante les bonnes habitudes alimentaires, le dernier régime à la mode, la nourriture plus équilibrée ou bio, la pyramide alimentaire à respecter. Plein de règles qui nous promettent une vie plus saine donc meilleure ... mais qui reste bien souvent un idéal inaccessible et tellement contraignant par rapport à la vie de tous les jours, que l'on n'arrive pas vraiment à s'y faire. Et pourtant, la clé n°3 est bien celle-là : 

Clé N°3: une nourriture saine renforce le corps

 

Alors COMMENT FAIRE ?

A cette étape, c'est très dur de mettre en application tous ces principes. Il y en a trop, qui sont trop contraignants et c'est parfois plus facile de se laisser guider par les promos des supermarchés, de prendre ce qui a l'air appétissant sans trop regarder les étiquettes de ce qu'on achète. L'esprit est très fort et il est si facile aujourd'hui de trouver des aliments industriels au goût sucré ou salé que nos papilles adorent et réclament ... pourquoi résister ?

 

Pour notre SANTE, tout simplement : c'est un investissement, une sorte de placement à long terme. On se prive un peu chaque jour pour imaginer vivre plus longtemps en meilleure santé. La réelle solution à ce niveau, c'est de retourner voir la clé n°1 !!! Notre pire ennemi, cet esprit REBELLE doit devenir notre meilleur allié ...

C'est possible, en respectant seulement 5 règles :

1 - Se fixer au début des petits objectifs, qui nous semblent atteignables

2 - Tant qu'on ne les a pas atteints et maintenus pendant 1 mois, on continue à les viser sans changer

3 - Les écarts sont complètement autorisés, mais en nombre limité : 10 repas festifs par mois, où on ne se sent pas coupable de ne pas respecter les règles, où on en profite. Comme c'est PERMIS, on ne tombera pas dans l'abandon complet d'un régime trop strict à respecter

4 - On surveille tous les changements positifs et on s'en réjouit grandement : je dors mieux, je n'ai plus de reflux acides, je n'ai plus de maux de tête, j'ai moins de douleurs aux articulations.

5 - Et quand on a maintenu l'objectif pendant 1 mois, on s'en fixe un nouveau pour continuer le défi.

 

Et petit à petit, en complet respect avec notre rythme, les changements vont s'instaurer dans la durée. Et là, ça y est, vous êtes sur la voie de l'Alimentation avec un grand A ... vous venez de trouver la clé n°3.

Respirez un bon bol d'air


La respiration est tout aussi importante que l'alimentation, et peut en être tout autant perturbée, même si l'on s'en rend moins compte. Les échanges gazeux permettent d'apporter à toutes nos cellules l'oxygène nécessaire: il a un rôle important dans la respiration cellulaire et la production d'énergie utilisée pour le fonctionnement de nos cellules.

 

Le corps s'adapte très rapidement à différents types de changements. Lors d'un effort musculaire, la respiration s'accélère automatiquement pour augmenter la quantité d'oxygène demandée. Elle s'adapte au climat : le froid réduit par exemple l'activité respiratoire. Elle est liée aux émotions : la colère, la peur, la tristesse, la joie et l'excès de réflexion peuvent aussi accélérer ou ralentir la respiration.

 

L'inverse est vrai aussi : un ralentissement et un contrôle de la respiration sont des techniques utilisées dans de nombreuses disciplines comme en médecine chinoise avec le Qi Gong, en sophrologie, en relaxation, ...

 

Alors c'est le moment de revoir sa manière de respirer !! Déjà, il faut savoir comment je respire : avec le thorax ou avec le ventre ? En remplissant un gros volume ou toujours sur un minimum d'amplitude ? Est-ce que je bloque souvent ma respiration ? Est-ce que je pratique régulièrement un sport ? Tous ces points doivent être bien connus pour progresser et mettre en place une respiration de meilleure qualité, de plus en plus fréquemment dans la journée.

 

C'est pour ça que la respiration, et dans une plus large mesure le sport représentent la clé n°4

 

Clé N°4: améliorer en quantité ET en qualité notre respiration

Tout est cycle


La dernière clé n'est pas des moindres. Ce serait presque la clé qui ouvre la porte principale !!

 

 Nous vivons tous sur cette Terre, avec à côté de nous l'univers, les planètes dont le soleil et la lune ... jusque là, rien de surprenant !!

 

Nous sommes du coup très dépendants de plusieurs cycles externes:

» le cycle solaire, avec l'alternance du jour et de la nuit, qui influent sur notre rythme biologique

» le cycle lunaire, avec l'alternance quasi-mensuelle

» le cycle annuel, avec ses saisons

 

Nous avons aussi notre propre croissance, et notre propre cycle interne :

» le cycle de la vie, avec la naissance, la puberté, la(les) grossesse(s), la ménopause, l'andropause, la mort pour les citer très brièvement.

On est soumis à ces cycles dans la mesure où on est obligé de passer par ces étapes : on ne peut pas empêcher la nuit d'arriver, ni la lune d'être pleine ou nouvelle. On suit le rythme des saisons : le printemps ne pourrait pas voir cette éclosion magnifique s'il n'y avait eu le repos hivernal, avec un soleil beaucoup moins présent.... On ne peut pas éviter non plus les étapes de la vie selon notre âge : vers 11-13 ans (parfois plus ou moins tôt), la puberté se produit chez tous. Vers 50 ans chez la femme, la ménopause va arriver ... ce sont des étapes incontournables, à la base de la vie.

 

Et ces cycles ne nous conviennent pas toujours : nous supportons difficilement certaines saisons et attendons la prochaine. Certaines étapes de notre vie peuvent être aussi très difficiles, comme par exemple la ménopause et son lot de désagréments et d'inconforts.

La dernière clé, par rapport à ces cycles, est de LES PREPARER pour mieux les vivre ... un peu comme un entraînement sportif, qui va préparer à la course. Ou comme un examen blanc qui prépare au concours. Cette préparation doit se faire au niveau de l'esprit mais aussi au niveau du corps.

 

La Médecine Chinoise est experte dans ce domaine : si nous tombons toujours malades pendant une saison, chaque année ... en s'y préparant la saison qui précède, le système immunitaire du corps est renforcé et peut même passer la saison sans problème ... ce qui peut être vraiment appréciable. Et tout peut être préparé !!

 

Clé N°5 : se préparer en avance aux divers changements cycliques connus pour limiter les effets de bord

Et alors ?


Ces clés sont à mettre en pratique tous les jours ... 5 minutes suffisent pour commencer, il faut juste le faire TOUS les jours. Une fois que la machine est lancée, elle ne s'arrêtera plus.

 

"On a 2 vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une" Confucius 

Si vous pensez avoir du mal à mettre en pratique régulièrement, si vous avez besoin d'idées et d'aide, c'est très simple : consultez mes Articles. Ils abordent ces 5 clés avec:

  • des exercices de Qi Gong à faire tous les jours,
  • des conseils en diététique, des recettes de cuisine,
  • des exercices de respiration pour calmer le mental qui s'agite,
  • des proverbes ...
  • et si vous le souhaitez, des sujets qui vous tiennent à cœur.

Pour y accéder directement, c'est ici.

 

Vous avez un sujet qui vous tient à cœur, n'hésitez-pas à m'en parler directement. C'est très simple, il suffit de remplir le formulaire ici. Je vous répondrai dès que possible.

Vous pouvez venir aussi à mon cabinet, pour qu'on en parle pendant une séance. Vous avez toutes les informations pratiques dans Consultations.